L’Institut Pasteur en France, le réseau international des Instituts Pasteur à travers le monde, et l’Université de Kyoto au Japon travaillent ensemble dans cet élan mondial, en particulier sur la réponse sérologique (à la Covid-19 et aux autres maladies infectieuses virales) en relation avec des traits génétiques et comportementaux observables dans la population japonaise.

Période et objectif de la campagne

Période de l’appel
Du 14 juillet 2020 au 31 octobre 2020

Objectif du financement
Acquisition d’un nouvel équipement scientifique Plateforme Luminex ® pour les tests de détection de la réponse immunitaire au Japon
L’Institut Pasteur a développé une méthode à l’aide de la plateforme Luminex ® de détection de la réponse immunitaire (anticorps) à plusieurs protéines (antigènes) des virus responsables de la Covid-19 et d’autres maladies infectieuses, provoquant des symptômes proches, tels que la grippe ou le rhume. Cette méthode permet une meilleure sensibilité et spécificité par rapport aux autres tests sérologiques actuellement disponibles. En cas de mutation du virus, cette méthode permet de synthétiser rapidement des antigènes et de les incorporer dans le test. Elle sera en outre utile pour estimer correctement le nombre de personnes ayant été infectées et pour anticiper d’éventuelles nouvelles vagues épidémiques. Nous allons transférer cette technologie de France au Japon avec une première étude impliquant le personnel médical de l’Hôpital de l’Université de Kyoto qui s’est occupé de patients atteints de la Covid-19, et qui par conséquent présente un risque plus important d’infection.
Cette campagne de financement participatif a pour objectif l’acquisition d’un nouvel équipement scientifique, Luminex MAGPIX Instrument, pour le laboratoire conjoint de l’Institut Pasteur et de l’Université de Kyoto. Cet équipement augmentera considérablement la capacité de diagnostic du laboratoire.

Du personnel médical à la population japonaise

En cas de succès, nous étendrons cette étude pour mieux comprendre la diffusion du virus dans la population japonaise et identifier les comportements sociaux qui prédisposent aux infections. Ce résultat est important pour aider les autorités sanitaires, locales et nationales, à mettre en place de meilleures mesures de contrôle. Cette recherche devrait permettre de mieux anticiper la résurgence de la Covid-19 ou l’apparence d’un nouveau virus.

figure5

Vaccination gratuite contre la variole au Petit Journal, 1905 », tableau qui illustre les œuvres philanthropiques du Petit Journal en 1905 (publié au Petit Journal)

Unité internationale de recherche entre l’Institut Pasteur et la faculté de Médecine de l’Université de Kyoto

Des projets de recherche uniques contribuant à l’amélioration de la santé mondiale

En novembre 2016, l’Institut Pasteur et la faculté de Médecine de l’Université de Kyoto ont signé un accord de coopération établissant une unité internationale pour mener des recherches dans le domaine de la génétique humaine des maladies infectieuses, incluant par exemple des études sur la réponse immunitaire liée au vaccin contre la grippe. La caractéristique majeure des projets menés par cette unité est qu’ils tirent tous profit des atouts spécifiques de l’Institut Pasteur et de la faculté de Médecine de l’Université de Kyoto au sujet des maladies infectieuses et n’auraient, par conséquent, pas pu voir le jour sans la contribution active des professionnels de nos deux centres de recherche.

figure1
Afin de poursuivre ce partenariat et de faciliter les échanges entre chercheurs français et japonais, des laboratoires de recherche scientifique ont été mis en place à l’Université de Kyoto (Centre de Médecine Génomique de la faculté de Médecine ; responsable : Prof. Fumihiko Matsuda) et à l’Institut Pasteur à Paris (Unité de Génétique Fonctionnelle des Maladies Infectieuses ; responsable : Dr. Anavaj Sakuntabhai). Cette année, nous avons lancé des projets de recherche visant à identifier de potentiels facteurs génétiques associés à la COVID-19 ainsi qu’à développer des tests de détection d’anticorps fiables. À travers ces travaux, nous aspirons à promouvoir la recherche scientifique et médicale bilatérale entre la France et le Japon ainsi qu’à contribuer à un effort international visant à améliorer la santé des personnes dans le monde entier.

Fumihiko Matsuda

Fumihiko Matsuda, Ph.D.
Professor and Director, Center for Genomic Medicine

Professeur et Directeur du Centre de Médecine Génomique de la faculté de Médecine de l’Université de Kyoto
Anavaj Sakuntabhai

Anavaj Sakuntabhai, M.D., D.Phil.
Head of Functional Genetics of Infectious Diseases Laboratory

Responsable de l’Unité de Génétique Fonctionnelle des Maladies Infectieuses à l’Institut Pasteur

Mission du Centre de Médecine Génomique de la faculté de Médecine de l’Université de Kyoto

Promotion de la médecine préventive et la recherche génétique pour les maladies en fonction des informations du génome individuel

Avec l’établissement du séquençage complet du génome humain, et la chute spectaculaire qui s’en est suivie des coûts liés à l’analyse de l’ADN humain, il est désormais possible de faire des études poussées sur les facteurs génétiques de caractères complexes tels que les maladies de civilisation. Étant donnée l’énorme quantité d’information contenue dans l’ADN humain, il est essentiel que les études génétiques incorporent des méthodes de séquençage de la plus haute qualité avec de nombreux outils analytiques de bioinformatique. Le Centre de Médecine Génomique de la faculté de Médecine de l’Université de Kyoto vise à intégrer ces deux éléments afin de développer de nouvelles approches pour l’analyse de maladies infectieuses et de maladies rares.

figure4

Collagraphe réalisé à partir de photographies de l’ADN de E. Coli par microscope électronique, par le peintre japonais de style occidental Kiyoshi Fukushima.

Prof. Fumihiko Matsuda, Directeur du Centre de Médecine Génomique de la faculté de Médecine de l’Université de Kyoto De 1984 à 1998, Prof. Matsuda a étudié le locus de la région variable de la chaîne lourde des immunoglobulines sous la direction de Dr. Tasuku Honjo (prix Nobel de physiologie ou médecine 2018). En 1998, il réussit à déterminer la séquence de cette région comportant environ 1 million de nucléotides. De 1998 à 2007, il travaille au Centre National de Genotypage à Évry en tant que chef de service de l’identification des gènes, dans le domaine naissant de l’analyse du génome humain en vue de découvrir les facteurs génétiques liés aux maladies complexes. Sa recherche l’amène entre autres à l’identification de gènes liés au cancer du poumon dans les populations européennes. Professeur de la faculté de Médecine de l’Université de Kyoto depuis 2003, il y poursuit des partenariats bilatéraux entre la France et le Japon, notamment avec l’Institut Pasteur, afin d’analyser les facteurs génétiques associés aux maladies infectieuses et aux maladies rares. Depuis 2017, il travaille en tant qu’Investigateur Principal du programme national de collecte de données médicales sur les maladies rares financé par l’Agence Japonaise pour la Recherche Médicale et le Développement (AMED).

Unité de Génétique Fonctionnelle des Maladies Infectieuses à l’Institut Pasteur

Étude des interactions gène-gène et gène-environnement dans les maladies infectieuses

Le groupe de recherche pour la Génétique fonctionnelle des maladies infectieuses étudie les fondements de la susceptibilité génétique humaine aux principaux pathogènes humains. Les recherches portent principalement sur la malaria et la dengue, deux infections transmises par les moustiques. Ces infections sont la plupart du temps peu évolutives voire même asymptomatiques. Pourtant, jusqu’à présent, la majorité des études en génétique humaine se sont focalisées sur les gènes impliqués dans les stades sévères voire mortels de la maladie. Le groupe a pour objectif d’identifier les gènes responsables de l’évolution de l’infection et de sa transmission, dans deux contextes principaux :

- l’exploitation de l’hôte par le pathogène et l’augmentation de l’efficacité de la transmission ;
- le contexte environnemental, notamment les facteurs exogènes qui impactent la dynamique du pathogène à l’intérieur de l’hôte et influent sur l’évolution de l’infection.

Une meilleure compréhension de l’importance des interactions gène-gène et gène-environnement est nécessaire pour appréhender l’étendue du rôle de la génétique dans l’évolution de l’infection.

Après 10 ans d'expérience en médecine clinique et doctorat en génétique moléculaire humaine à l'Université d'Oxford au Royaume-Uni, Dr. Anavaj Sakuntabhai travaille sur la sensibilité génétique aux maladies infectieuses à l'Institut Pasteur. Alors que la plupart des gens étudient la sensibilité génétique aux maladies graves, il se concentre sur les bases génétiques des infections cliniques asymptomatiques et d'autres phénotypes intermédiaires, qui sont plus liés à la fonction des gènes. Il a participé à l'étude de la réponse de l'hôte aux maladies infectieuses émergentes récentes, notamment les virus Ebola et Zika.

L’Institut Pasteur

Les missions de l’Institut Pasteur

Créé en 1887, l’Institut Pasteur est un institut international de recherche et d’enseignement, basé en France, au cœur des progrès futurs de la science, de la médecine et de la santé publique. Fondation à but non lucratif reconnue d’utilité publique, l’Institut Pasteur accomplit quatre grandes missions d’intérêt général : la recherche, l’enseignement, la santé des populations et des personnes, le développement de l’innovation et le transfert de technologies. https://www.pasteur.fr/fr/nos-missions

La vie de Louis Pasteur

Louis Pasteur, chimiste de formation, sera à l’origine des plus formidables révolutions scientifiques du XIXème siècle, dans les domaines de la biologie, l’agriculture, la médecine ou encore l’hygiène. En commençant ses recherches sur la cristallographie, Pasteur s’engagera sur un chemin jalonné de découvertes qui le conduiront à la mise au point du vaccin contre la rage. https://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/notre-histoire

figure2

Campagne de l’Ambassade de France au Japon

Le Président de la République, M. Emmanuel Macron a souhaité que la fête nationale française du 14 juillet soit l’occasion de rendre hommage à toutes les personnes engagées dans la lutte contre la COVID-19. L’ambassadeur de France au Japon, M. Laurent Pic, et l’Ambassade de France au Japon, ont choisi de soutenir le projet de la recherche conjointe de l’Institut Pasteur et l’Université de Kyoto pour lutter contre la COVID-19. Une campagne de financement participatif de cette recherche franco-japonaise sera lancée à l’occasion de la cérémonie de la fête nationale du 14 juillet organisée à la Résidence de France. Certaines contreparties seront offertes par l’Ambassade et les partenaires de cette opération.

logo

figure3

Decorative Dangerous Disease » réalisée par Hervé Di ROSA pour le projet « Les artistes contre le coronavirus » destiné à soutenir l’Institut Pasteur dans sa lutte contre la COVID-19

日本語

Dons collectés

JPY 11,032,000

JPY 10,000,000

Montant ciblé

110.3%

3

Jours restants

159

Donateurs
  • Porteur du projet
  • Centre pour la Médecine Génomique, Université de Kyoto

Concernant le reçu pour votre donation, veuillez noter les points suivants :

-  Le reçu sera uniquement en japonais.
-  Si vous résidez au Japon, le reçu sera expédié à votre adresse personnelle au Japon.
-  Si vous habitez hors du Japon et souhaitez recevoir un reçu, veuillez indiquer « I need a receipt » en commentaire.
-  Merci de bien vérifier que l'adresse indiquée est exacte. Elle sera utilisée pour l’envoi des contreparties et/ou du reçu.

Contreparties des dons

Période de l’appel :
Du 14 juillet 2020 au 31 octobre 2020

Il s’agit d’un projet pour soutenir la recherche franco-japonaise menée au Japon. Veuillez noter que certaines contreparties de ce financement ne pourront être offertes qu’aux donateurs résidents au Japon.

* Des contreparties sont prévues en fonction du montant des dons.

Bulletin d'information sur l'avancement des projets.

Bulletin d'information sur l'avancement des projets.


JPY1,000

Tous les donateurs recevront un bulletin d’information sur l’avancée du projet, en début, moitié et fin de projet
*Les détails seront communiqués par mail aux donateurs concernés après le 31 octobre.

Faire un don
Invitation à un webinaire pour le grand public organisé par l'Institut Pasteur et l'Unité Mixte Internationale de Recherche de l'Université de Kyoto.

Invitation à un webinaire pour le grand public organisé par l'Institut Pasteur et l'Unité Mixte Internationale de Recherche de l'Université de Kyoto


JPY10,000

Les donateurs de 10 000 yens ou plus seront invités à participer à un webinaire sur les maladies infectieuses, dont la COVID-19, organisé par l'Institut Pasteur et l'Unité de recherche collaborative internationale de l'Université de Kyoto.
*Les détails seront communiqués par mail aux donateurs concernés après le 31 octobre.

Faire un don
Lettre de remerciement de l'Ambassadeur de France au Japon.

Lettre de remerciement de l'Ambassadeur de France au Japon.


JPY30,000

Les donateurs de 30,000 yens ou plus recevront une lettre personnelle de remerciement de l’Ambassadeur de France
*Les détails seront communiqués par mail aux donateurs concernés après le 31 octobre.

Faire un don
Le nom sera gravé sur la plaque signalétique du dernier appareil

Le nom du donateur sera gravé sur une plaque aux côtés de l’équipement financé.


JPY50,000

Les donateurs de 50,000 yens ou plus auront leur nom inscrit sur une plaque à l’Université de Kyoto (dans l’UMI de Matsuda) près de l’équipement acheté
*Les détails seront communiqués par mail aux donateurs concernés après le 31 octobre.

Faire un don
Une invitation pour deux personnes à un cocktail dédié à la coopération franco-japonaise en santé / Une invitation pour deux personnes à un symposium international organisé par l’Unité mixte internationale de recherche de l’Institut Pasteur et de l’Université de Kyoto

Une invitation pour deux personnes à un cocktail dédié à la coopération franco-japonaise en santé / Une invitation pour deux personnes à un symposium organisé par l’Unité mixte internationale de recherche de l’Institut Pasteur et de l’Université de Kyoto


JPY100,000

Les donateurs de plus de 100 000 yens recevront une invitation pour deux personnes à un cocktail qui se tiendra à l’Ambassade de France à Tokyo ou au Consulat de Kyoto. Ils recevront également une invitation pour deux personnes à un symposium international organisé par l’unité mixte internationale de recherche de l’Institut Pasteur et de l’Université de Kyoto.
*Les détails seront communiqués par mail aux donateurs concernés après le 31 octobre.

Faire un don
Le livre du projet signé par les chercheurs

Le livre du projet signé par les chercheurs


JPY500,000

Les donateurs de 500,000 yens ou plus recevront le livre en anglais « Socio-life Science: Public Health and COVID-19 Outbreak (titre provisoire) » présentant les résultats du projet, signé par les représentants japonais et français du projet de recherche.
*Ce livre sera publié en 2021
*Les donateurs recevront également les contreparties associées aux dons de 50,000 yens et de 100,000 yens.
*Les détails seront communiqués aux donateurs concernés après le 31 octobre.

Faire un don
Tous les privilèges plus une lettre d'appréciation du doyen de la faculté de médecine

Tous les privilèges plus une lettre d'appréciation du doyen de la faculté de médecine


JPY1,000,000

Ceux qui font un don d'un million de yens ou plus recevront tous les avantages ainsi qu'une lettre de remerciement du doyen de la Graduate School of Medicine, Faculté de Médecine, Université de Kyoto.

Les donateurs qui font un don de 1 million de yens ou plus recevront une prime spéciale du "Fonds de soutien à l'enseignement et à la recherche de la faculté de médecine".
●Dons spéciaux de 1 millions de yens ou plus : Une lettre de remerciement du doyen de la faculté de médecine.
●Dons spéciaux de 10 millions de yens ou plus : Avec l’accord du donateur, une plaque portant son nom sera créée et placée dans la faculté de médecine.
*Les détails seront communiqués par mail aux donateurs concernés après le 31 octobre.

Faire un don
  • Veuillez noter que les détails des prestations peuvent être modifiés pour des raisons de recherche ou autres, ou peuvent ne pas être disponibles.


La société Music Securities
Bureau de collaboration industrie-université-gouvernement
ac@musicsecurities.com